L'imagination et la créativité des tout-petits

L'imagination et la créativité des tout-petits
Grâce à son imagination et à sa créativité, votre enfant s’amuse et apprend en même temps!


Tous les enfants ont de l’imagination, c’est-à-dire la faculté qui leur permet d’avoir des idées dans leur tête. Ils ont aussi tous un potentiel de création, c’est-à-dire une capacité de s’exprimer avec des idées originales.

Si votre enfant a 5 ans ou plus, consultez notre fiche Créativité des enfants: comment la développer?

Manifestions de la créativité et de l’imagination

Un enfant fait preuve de créativité et d’imagination, entre autres, lorsqu’il dessine, peint, découpe ou fait du modelage. C’est aussi le cas lorsqu’il s’amuse à faire semblant d’être un policier qui combat des méchants. Même chose quand il invente des histoires, prépare des « recettes » dans un carré de sable, réalise une construction avec des blocs, fait parler ses toutous ou parle avec un ami imaginaire.

Même si tous les enfants ne démontrent pas le même niveau d’imagination et de créativité, il s’agit d’une compétence qui peut se développer et s’améliorer.

À quoi servent la créativité et l’imagination?

Entre 2 ans et demi et 6 ans, les enfants ont une imagination particulièrement active. C’est une période intense où ils sont très curieux des autres et du monde qui les entoure. Comme ils ne comprennent pas tout, leur imaginaire se charge parfois de leur donner des réponses à des questions ou à certains phénomènes. Par exemple, un enfant pourrait penser que les rôties sont brûlées parce que le grille-pain est fâché! La créativité favorise aussi la recherche d’idées ou de solutions originales quand se présente un problème.

La créativité et l’imagination aident également les enfants dans leur développement. Par exemple, les jeux imaginaires où votre tout-petit s’amuse à faire semblant contribuent au développement de ses habiletés sociales. Lorsqu’il joue au médecin ou qu’il s’amuse à être un parent qui console un bébé, votre enfant développe son empathie, son écoute et sa compréhension du monde. Ces jeux de rôle lui permettent de « pratiquer » les manières d’agir, les bonnes choses à dire, les comportements à avoir, etc.

L’imagination peut également faire « voir » aux enfants des choses qui n’existent pas, par exemple des monstres sous leur lit. Mais cette même imagination les aide aussi à affronter certaines peurs. Par exemple, lorsque votre enfant s’imagine être un superhéros capable de combattre tous les méchants de la Terre, il développe sa confiance en lui.

Comment favoriser la créativité d’un enfant?

Vous pouvez aider votre enfant à développer son imagination et sa créativité par de petits gestes. En voici quelques-uns :

  • Laissez votre enfant créer librement, sans lui imposer de règles. S’il veut dessiner des nuages jaunes ou construire un bateau avec ses blocs sans suivre de plan, c’est parfait! Accueillez ses idées créatives et laissez-le les exprimer.
  • Évitez de lui dire des phrases comme : « Ce n’est pas la bonne couleur », « Ça ne se peut pas! » ou « Ce n’est pas comme ça que ça marche! ». Cela pourrait lui enlever son envie de créer et le faire douter de ses idées, de son imagination et de sa créativité. Il peut même perdre confiance en lui et ne plus oser prendre l’initiative, car il se demandera sans cesse : « Est-ce que c’est comme ça qu’il faut faire? »
Chaque enfant est unique et ses créations devraient également être uniques.
  • Privilégiez les feuilles blanches pour les dessins, car elles laissent davantage place à l’imagination et à la créativité que les cahiers à colorier. Avec ces cahiers, le tout-petit n’a plus besoin de réfléchir au dessin qu’il aimerait créer, car il est déjà tracé. Une utilisation fréquente des cahiers à colorier prive donc l’enfant de son expressivité et de son unicité.
  • Laissez votre tout-petit s’amuser avec des boîtes, des bouts de corde, des contenants vides, des morceaux de tissu, des emballages, etc. Ces objets, qui ne sont pas faits pour jouer, offrent souvent plus de possibilités de création que les jouets à usage unique.
  • Favorisez toujours le plaisir avant le résultat. L’important est vraiment que votre enfant s’amuse, et non que sa création soit parfaite. S’il n’aime pas sa création ou est découragé, ne banalisez pas ce qu’il ressent. Écoutez-le et soutenez-le en lui disant, par exemple : « Ça prend plusieurs dessins pour que notre main nous écoute et fasse le dessin que l’on veut. »
  • Donnez la chance à votre enfant de s’ennuyer à l’occasion pour lui permettre de développer son imagination, par exemple en s’inventant un jeu ou une histoire pour s’occuper. De même, limitez l’utilisation des écrans, car ils peuvent empêcher votre tout-petit d’avoir du temps pour s’ennuyer et créer.
  • Racontez souvent à votre tout-petit des histoires à partir de livres, de souvenirs ou de votre propre imagination. Grâce à elles, il apprend à structurer une histoire dans le temps : ce qui s’est passé avant, pendant et après.
  • Laissez votre enfant se salir et faire un certain désordre lorsqu’il crée. Cela lui permet de créer sans se sentir pris dans un cadre. À la fin d’une activité de peinture par exemple, vous pouvez lui donner un linge humide pour nettoyer la table, ce qui lui donne de bonnes habitudes.
  • Chantez, dansez ou jouez des percussions avec votre enfant en écoutant de la musique.
  • Aménagez un « coin créatif » chez vous avec du matériel pour dessiner, bricoler, se costumer, faire de la musique (ex. : tambours, maracas). Si possible, ajoutez un miroir à proximité.
  • Félicitez votre tout-petit lorsqu’il fait preuve de créativité. Si un problème survient (ex. : dégât de peinture, dessin déchiré par accident, construction de blocs qui s’écroule), dites-lui que ce n’est pas grave et que c’est quelque chose qui arrive lorsque l’on fait ce type d’activité. Encouragez-le ensuite à trouver une solution.
  • Si possible, amenez votre tout-petit à la bibliothèque, au musée, à des expositions ou à des spectacles de théâtre pour enfants. Être en contact avec différentes formes d’expression créative et d’idées pourrait l’aider à enrichir son imagination. Il existe d’ailleurs plusieurs ateliers parents-enfants dans les musées et les centres communautaires.

Est-ce que toute activité artistique est créative?

Certaines activités dirigées ne favorisent pas nécessairement la créativité chez les tout-petits, par exemple les cours de danse, de peinture ou de musique. Dans plusieurs cas, ce type de cours mise plutôt sur la technique, ce qui laisse moins de liberté à l’enfant.

Toutefois, on peut voir ces activités comme un outil pouvant ultimement mener à une démarche créative. En effet, si un enfant apprend les bases de la musique par exemple, une fois celles-ci maîtrisées, il réussira mieux à s’exprimer grâce à cet art, en prenant ses propres libertés créatives.

Si vous tenez à inscrire votre enfant à une activité créative, choisissez-en une qui est adaptée aux tout-petits et qui ne mise pas sur la technique (ex. : danse créative, éveil sonore, arts plastiques, art dramatique).

 

À retenir

  • Tous les enfants possèdent un potentiel créatif qu’ils peuvent développer et améliorer, si on leur en laisse la possibilité.
  • Afin de favoriser le potentiel créatif de l’enfant, il est préférable de le laisser jouer, inventer et créer en toute liberté sans lui imposer nos idées d’adulte ni faire les choses à sa place.
  • Encourager un environnement créatif au quotidien où l’enfant peut jouer librement, danser, écouter de la musique, réaliser des constructions avec des boîtes de carton, peindre, coller, dessiner, etc.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Dominique Carreau, chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM
Recherche et rédaction :Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Octobre 2021

 

Photo : iStock.com/PeopleImages

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • CAMERON, Julia. Libérez la créativité de vos enfants. Éditions Dangles, 2014, 320 p.
  • CARREAU, Dominique. Des arts plastiques partout, partout. Répertoire de techniques et de lieux favorables à l’expression plastique pour enfants de 3 à 6 ans. Montréal, Brault et Bouthillier, 2020, 272 p.
  • MALENFANT, Nicole. Vivement la musique avec les enfants de 3 à 6 ans. Montréal, Chenelière Éducation, 2012, 232 p.
  • PROVOUMOIR LE JEU LIBRE AU QUÉBEC. Outils pour préserver une place de choix aux jeux libres dans le développement global des enfants d’âge préscolaire au Québec. jeulibrequebec.blogspot.com

À lire aussi